La RT2012, une nouvelle réglementation thermique

Qu’est-ce que la réglementation thermique ?

La réglementation thermique a été créée en 1974, et visait à réduire la consommation énergétique des constructions neuves. Celle-ci a d’ailleurs été divisée par deux.
La réglementation thermique 2012 (RT 2012) vise à contraindre le secteur du bâtiment à réduire encore davantage les émissions de CO². L’objectif cette fois-ci est de les réduire par quatre d’ici à 2050.

Concrètement, comment cela fonctionne-t-il ?

Pour permettre cette réduction d’émission de CO², des normes énergétiques plus sobres sont imposées pour la construction de bâtiments neufs. Ainsi, la RT 2012 donne pour objectif de limiter la consommation d’énergie primaire à maximum 50 kWhEP/m².an) pour les bâtiments neufs. Cette réglementation a aussi pour but de permettre l’évolution technologique et industrielle des secteurs du bâtiment et équipements, d’atteindre un bon niveau en terme de qualité énergétique, et de favoriser un équilibre technique et économique entre les différentes énergies pour l’eau et le chauffage. La RT2012 est effective depuis le 28 octobre 2011.

 

Tous les bâtiments doivent répondre à trois exigences :

  • La limitation de la consommation énergétique, appelée CEPMAX. Elle concerne le chauffage, le refroidissement, l’eau chaude sanitaire, l’éclairage et les auxiliaires dont la consommation doit être inférieur ou égale à 50 kWhep/m².an en moyenne.
  • Le besoin bioclimatique, appelé Bbiomax. Ce besoin porte sur la capacité à concevoir un projet performant et confortable qui soit indépendant des équipements utilisés (Bbiomax moyen = 60*). Il s’agit de l’impact de la conception du bâtiment sur l’environnement.
  • La température intérieur de référence, appelée TICREF. Il s’agit de la température a ne pas dépasser pour garantir le confort d’été. Elle est calculée par rapport aux données climatiques.

Pour chaque projet de construction, l’étude thermique est obligatoire pour déterminer que le bâtiment est conforme aux exigences de la RT 2012. Une fois la construction achevée, il est donc impératif de procéder aux tests et contrôles qui attesteront que le bâtiment est conforme.

A ce jour, la loi est applicable à tous les permis de construire.